les failles géologiques

Elles sont peut être la plus grande perturbation tellurique, et sévissent un peu partout. Elles peuvent être sèches ou humides et sont liées aux mouvements du sous sol et à ses disparités.


Géologiquement, on distingue plusieurs types de faille, selon qu'elles se forment par un phénomène de compression, extension, glissement, ... . Globalement, ce sont des fissures dans le sol, plus ou moins larges, plus ou moins profondes, verticales ou obliques, pouvant contenir de l'eau. On parle alors de faille humide. Mais un effet de faille peut être observé à la jonction de deux plaques rocheuses de nature différentes (ex: une bande d'argile dans un sol calcaire).


Elles véhiculent des ondes négatives, des émissions radio-actives (Radon) et même d’après certain auteurs des émissions de rayons gamma dévastateurs. Elles sont le vecteur d’informations si une antenne par exemple est positionnée à un croisement de failles.

Leur zone d’influence dans un habitat est très négative et peut engendrer des pathologies graves si on stationne trop souvent dans ces zones.


Les arbres situés sur des zones de faille sont également malades, présentant des torsions, tumeurs, déviations.

Il est fréquent d'observer des fissures dans les murs des maisons à l'applomb d'une faille!