ondes haute fréquence

Pour ces fréquences là, beaucoup plus élevées, on ne distingue pas le champ électrique du champ magnétique.

Diverses technologies émettent des ondes haute fréquence : antennes relais, portables, wifi, bluetooth, 3 et 4G, DECTS, micro-ondes, audi baby, etc… . Oui, on est cerné !

On entend souvent des gens critiquer la mise en place d’une antenne relais, alors que la pollution qu’ils ont eux même installé dans leur maison est beaucoup plus nocive !

 

La nocivité de ces appareils réside là encore en plusieurs composantes :

Les effets thermiques des ondes (échauffement des tissus biologiques selon le principe des aliments placés dans le micro-onde) sont bien connus. C'est d’ailleurs sur ces seuls critères que les normes en vigueur visant à protéger les individus ont été établies. Ils s'atténuent fortement avec quelques centimètres d'éloignement.
Cet impact thermique agit sur de courtes distances, et il est aujourd'hui indéniable que les champs électromagnétiques induisent des troubles d'une autre nature, dans un périmètre plus important. En fait, des études poussées réalisées pour la plupart en Russie, ont permis de mieux comprendre ces nuisances. En fait, c'est la composante informationnelle du champ électromagnétique qui impacte le vivant et non directement ces valeurs mesurables (même s’il y a un lien entre les deux). C’est en effet le positionnement d’une antenne, ou d’un autre équipement qui va générer l’ampleur de la nuisance, notamment s’il est positionné au dessus d’une faille géologique ou pire d’un croisement de failles. Le phénomène sera de plus amplifié par la forme de l’antenne (ou de l’éolienne), sortes de menhirs des temps modernes, mais qu’on ne sait pas forcément  placer aux bons endroits !

 

Ces ondes peuvent être mesurées. Les recommandations et normes françaises sot présentées dans le tableau de la page des ondes basse fréquence.

Norme française: 41 v/m

valeur conseillée: 0.06 v/m sur un lieu de repos